Sweat à col

Vous souhaitez faire des économies dans votre budget vestimentaire ? Alors suivez le guide… Vous prenez une chemise de nuit (ici celle de ma grand-mère, ah oui !) et des chutes de jersey et vous obtenez un sweat avec revers en vichy mauve en taille 8 ans.

sweat raglanBon en fait ce n’est pas si simple ! Au départ je voulais un sweat tout simplement. Donc, j’ai réalisé mon patron du sweat en reprenant les mesures d’un gilet taille 8 ans de ma fille aînée et en ajoutant un cm pour les marges de couture (jusque là tout va bien).

Lorsque j’ai repris mon projet quelques jours plus tard, j’ai changé d’avis sur la machine pour le coudre. Je me suis dit « Tiens et si je testais ma nouvelle surjeteuse ? » Hum Hum et hop je change de machine et je couds, j’assemble par les coutures d’épaules, super facile et rapide ! j’assemble les manches et les côtés en une seule fois waouh super facile et rapide. Trop la classe !

Puis, quelques temps plus tard, je demande à M’mazelle de l’essayer et là patatras il est trop grand ! les épaules tombent et les manches ont beaucoup beaucoup de centimètres en trop (là je ne comprends pas trop pourquoi…). Alors je laisse mijoter ce problème dans un coin de ma tête et mets le sweat de côté pour coudre des snoods… Et quelques jours de réflexion plus tard, je me dis et bien donc ce sera un sweat aux épaules tombantes avec des manches à revers. Cela tombe très bien puisque j’ai encore du vichy mauve qui s’accorde avec les manches mauves en jersey. Je coupe donc une bande de tissu de la taille du revers que j’assemble par le bas endroit contre endroit, je couds en bas ou bien en haut selon comment on prend la chose avec un retour de tissu pour faire joli. Je retourne la manche pour faire le revers que je couds sur la couture verticale pour faire tenir le revers et puis ensuite j’en ai refaite une horizontale (qui n’est pas obligatoire). Bon je ne sais pas si j’ai été claire… 

manche à revers

Pour le col, cela a été plus « facile » j’ai mesuré la longueur du col, reporté cette mesure en y ajoutant quelques centimètres pour avoir un col à froufou que j’appelle col « corolle » parce qu’il me fait penser à une fleur (bon faut chercher ok). Je voulais, par ce procédé, diminuer la largeur du col (à cause de mon ajout de marge de couture…) et faire une sorte de col roulé sans qu’il soit trop serré. Pour l’intérieur du col, afin de cacher les finitions, je voulais ajouter un ruban (sauf que ceux que j’avais était soit trop large soit pas assez) j’ai donc ajouté une bande selon le procédé expliqué dans le blog des Citrouilles à paillettes que je vous invite à visiter.

col corolle

Et voilà pourquoi c’est un sweat zéro déchet : recyclage de chutes et d’une ancienne chemise de nuit…

Publicités

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s